Le cododo image

Le cododo : la solution la plus facile pour un long séjour avec son bébé

De plus en plus de familles françaises s’adonnent a utilisé  le cododo. La pratique n’est d’ailleurs pas nouvelle puisqu’elle était déjà appliquée par des milliers de famille jusqu’au 18ème siècle. Ci-après les avantages du cododo pour la mère et son petit, les formes possibles de cododo et les mesures à prendre pour que celui-ci soit sans danger pour tout le monde.

Le cododo pour mieux rassurer son bébé

Le cododo, aussi appelé co-sleeping, est une pratique qui consiste à partager le lit avec son bébé. Ses bienfaits sont considérables. Premièrement, l’enfant reste proche de ses parents même dans son sommeil, ce qui l’aide à s’endormir plus vite et espace par la même occasion les réveils nocturnes. La présence des adultes rassure également le nourrisson, et le dispense de la peur de l’abandon. Le cododo optimise aussi l’allaitement, puisque la mère n’a plus à se lever pour nourrir son bébé. De quoi limiter les pleurs et les cris, ainsi que le stress qu’ils induisent.

Pratiquer un cododo pour favoriser le sommeil

Le cododo permet justement d’y remédier, puisque la maman allaitante n’a plus à se déplacer pour nourrir son enfant. Mieux, plus besoin de faire plusieurs voyages pour changer les couches et vérifier si tout va bien. Se rendormir devient alors plus facile, car quelques mouvements suffisent pour atteindre l’enfant et le satisfaire.

Le cododo photo

Quelles sont les différentes façons de pratiquer le cododo ?

Le cododo peut se faire de 4 manières. Le coucher dans le lit parental, par ailleurs le moyen le plus répandu. Puis vient le berceau spécialement aménagé pour le bedsharing. Ici, un côté du berceau est détachable pour être fixé sur le lit des parents. Une troisième alternative est possible : l’installation d’un lit pour bébé dans la chambre des parents. Enfin, certaines mères investissent dans un grand lit pour bébé pour pouvoir dormir dessus avec leurs progénitures.

Les précautions à prendre pour un cododo sans danger

Le cododo peut s’avérer dangereux si certaines dispositions ne sont pas prises. Ainsi, il faut privilégier les matelas fermes et s’assurer que la température de la chambre ne dépasse pas les 18 °C. Cela, quelle que soit la période de l’année. Il faut également placer les oreillers hors de la portée des tout-petits, et éviter les draps susceptibles de leur couvrir la tête.

Ceux-ci risquent en effet de l’étouffer. Il faut donc préférer à la place une gigoteuse et un pyjama bien couvrant pour le garder au chaud. Enfin, il ne faut jamais laisser bébé seul sur un matelas, pour éviter qu’il ne tombe ou se mette dans une position périlleuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut