Allaiter et travailler

Allaiter et travailler

Allaiter et travailler

Pour une maman qui vient d’accoucher, la reprise du travail est une situation très délicate. En effet, il est toujours difficile de se séparer de son bébé durant ses premières années. Qui va s’occuper du tout petit pendant que maman travaille ? Est-ce possible de poursuivre l’allaitement, tout en continuant à travailler ? Telles sont les questions que se posent toutes les mamans. Le point dans l’article.Allaiter au travail

Peut-on concilier allaitement et travail ?

Une maman se voit priver de son bébé quand il est temps pour elle de reprendre le travail. En effet, c’est l’un des obstacles à la continuité de l’allaitement. La période d’allaitement est un moment de partage et d’intimité entre maman et bébé. Pour préserver cette relation intime entre eux deux, il est tout à fait possible de concilier travail et allaitement.

Pour gérer au mieux cette nouvelle situation, la maman doit adopter une stratégie. Étant donné que pour elle, le lendemain sera une course contre la montre, il est préférable d’aspirer son lait le soir et de le conserver. Puis, il suffit de le mettre dans un biberon dans un sac isotherme.

Une fois à la crèche ou chez la nounou, il faut le garder au frais dans le réfrigérateur. Si la journée commence un peu plus tard pour maman, elle peut offrir à bébé une tétée le matin puis le soir après le travail. Elle peut aussi tirer son lait en toute intimité à des heures fixes dans son lieu de travail, en fonction des négociations effectuées auprès de son patron.

Cette méthode assure une montée de lait rapide et facile. Si elle travaille à proximité de la crèche ou de la maison, elle peut nourrir son bébé aux seins. Elle pourra en profiter selon l’heure légale attribuée par l’entreprise.

Allaiter

Que dit la loi dit sur l’allaitement au travail ?

Même si le Code du Travail ne prévoit pas de congé d’allaitement en France, il est toutefois possible pour les femmes d’allaiter leur enfant pendant les heures de travail. Soit une heure par jour à partir du jour de la naissance de bébé. Elle peut la répartir comme suit : 30 minutes le matin et 30 minutes l’après-midi pendant une année.La loi prévoit également l’allaitement en toute exclusivité si bébé se trouve près du lieu de travail.

Ces dispositions légales permettent aussi aux femmes d’allaiter et de tirer leur lait dans l’établissement. Pour un allaitement partiel, la loi autorise à nourrir bébé avec un lait infantile en semaine et aux seins le week-end.

Selon toujours la loi, une entreprise avec plus de cent salariés devra disposer d’un local dédié à l’allaitement dans son établissement ou à proximité de celui-ci. L’hygiène et la sécurité sont de mise pour un tel local.

Comment tirer son lait au travail ?

Pour exprimer son lait au travail, la maman doit avant tout choisir le moment opportun. Elle peut par exemple profiter de ses heures de pause, ou venir plus tôt au travail pour tirer son lait au moyen d’un tire-lait électrique ou manuel.

La fréquence de tirage peut s’effectuer 2 ou 3 fois dans la journée comme s’il s’agit d’un allaitement. Tirer son lait peut prendre 30 minutes. Une fois le lait tiré, il est préconisé de le déposer dans un récipient bien étanche et propre.

Des spécialistes en lactation conseillent même de le conserver dans un réfrigérateur à 4 °. Ainsi, il sera possible de le consommer pendant 8 jours. Cependant, un lait tiré et laissé à une température ambiante ne peut être consommé au-delà de 8 heures après son tirage. Il est préférable d’emporter avec soi un haut de rechange et un autre soutien-gorge pour éviter les taches de lait embarrassantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut